Réputée comme étant un site touristique à ne pas manquer lorsque l’on se rend au Maroc, la Palmeraie de Marrakech est un havre de paix au bord de l’Oued Tensift, ce fleuve long de 250 kilomètres qui se jette ensuite dans l’Océan Atlantique. Riche de 100 000 palmiers, la Palmeraie a été créée au XIe siècle par le Sultan ben Tachfine qui avait érigé la Médina de Marrakech en tant que capitale du Maroc. La Palmeraie permet la cultivation de fruits tels que la date, d’huile ou de vin de palme mais également de cœurs de palmier. Un produit dont la France raffole. Elle en importe 12 000 tonnes chaque année et se trouve être le deuxième plus gros consommateur du globe après le Brésil. La Palmeraie a été pensée comme une oasis irriguée par des canalisations exploitant ainsi les nappes d’eau se trouvant sous le lieu. Mais depuis plusieurs années, l’endroit subit un important développement du tourisme et de l’urbanisme. Bien que situé à plus de 10 kilomètres du centre de Marrakech, La Palmeraie accueille désormais de grands hôtels luxueux, de golfs, de piscines qui utilisent les sources d’irrigation des palmiers. Accessible par la ligne 36 du bus local, La Palmeraie vous offrira une journée de calme, de repos en accord avec la nature verdoyante et contrastée du désert environnant. Les amateurs de la petite balle blanche en profiteront pour tester les 27 trous du golf s’étendant sur plus de 120 hectares. L’un des plus réputés d’Afrique, fondé en 1993.

L’histoire de cette dernière débuta au cours du 12ème siècle lorsque la dynastie des Almoravides pénétra dans Marrackech. Ces souverrains berbères créèrent la palmeraie de Marrakech, à quelques kilomètres de la ville. A cette époque, certaines espèces de palmiers étaient vénérées, en tant que symbole de la vie et de la fécondité. Les cultures étaient nombreuses et la densité d’arbres permettait de se prémunir de la chaleur.

De nos jours, la palmeraie représente la victoire de l’homme sur la nature. En effet, la population marocaine a su au fil du temps approviser le milieu désertique et a imposé son existence dans des espaces où la nature règnait en maître.

Pour arpenter la palmeraie, quoi de mieux qu’une balade en calèche, moyen de transport très apprécié des touristes à Marrakech. Cependant le trajet est long – une vingtaine de kilomètres – les visiteurs qui ne souhaiteront pas s’y attarder pourront opter pour un trajet en voiture ou s’offrir les services d’un taxi.

La route à l’intérieur de la palmeraie guide la visite. Toutefois, il est inutile de penser faire une promenade hors des sentiers balisés, la visite est guidée afin de préserver le site naturel.

Pour se rendre sur place, les touristes suivront l’itinéaire de l’oued Issil. Les alentours de la palmeraie sont également habités par de nombreux hôtels de luxe, résidences majestueuses, terrains de golf et piscines. S’étendant sur plus de 15 000 hectares, la Palmeraie de Marrakech est située en périphérie nord de la ville, n’espérez pas vous y rentre à pieds, même avec de bonnes chaussures. La palmeraie est composée de plus de 100 000 palmiers et est l’une des plus importantes du Maroc, datant du 6ème siècle. Une visite y est possible, à pieds, en quad, à dos de chameaux, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour découvrir les différentes variétés de palmiers qui survivent grâce à une nappe phréatique souterraine. Cependant, la végétation reste peu développée, n’espérez donc pas y voir une végétation luxuriante comme au Jardin Majorelle.

Un cadre idyllique que beaucoup de célébrités rejoignent tout au long de l’année. En bref, un endroit de rêve, loin de la cohue de la ville de Marrakech pour prendre une belle bouffée d’oxygène!